New ebook available @Project Gutenberg: Faust, Tragedie by Johann Wolfgang von Goethe, Albert Stapfer (Translator), Eugène Delacroix (Illustrator)


Faust, TragedieFaust, Tragedie by Johann Wolfgang von Goethe
My rating: 5 of 5 stars

Title: Faust

Author: Johann Wolfgang von Goethe

Illustrator: Eugène Delacroix

Translator: Albert Stapfer

Release Date: February 19, 2017 [EBook #54202]

Language: French

Produced by Laura N.R. & Marc D’Hooghe at Free
Literature (online soon in an extended version, also linking
to free sources for education worldwide … MOOC’s,
educational materials,…) Images generously made available
by the Gallica, Bibliothèque nationale de France.

Free download available at Project Gutenberg.

I made the proofing for Free Literature and it will be published by Project Gutenberg.

The original file is provided by Gallica – Biblioteque Nationale de France.

Preface:

Il est certains poèmes qui ont eu de tout temps le privilége, pour ainsi dire exclu- sif, d’éveiller l’imagination des peintres; tels sont, entre autres et par excellence, l’Iliade et l’Odyssée d’Homère, le Paradis perdu de Milton, le Roland furieux du divin Arioste on ferait un volume avec la simple énumération des tableaux ou des- sins remarquables qu’ils ont inspirés depuis leur apparition jusqu’à nos jours. Parmi les compositions poétiques tout-à-fait modernes, qui, sous ce rapport, méritent de lutter avec celles que nous venons de nommer, le Faust de M. de Goethe doit être mis au premier rang.

Notes:

Ce qui a été publié de Faust, n’est effectivement qu’une première partie du vaste drame, dont la vie de ce personnage, à partir de l’instant où il engage son âme, devait faire le sujet; car, à la fin de la dernière scène, loin de l’emporter aux enfers en l’emmenant avec lui, le Diable l’arrache ainsi, au contraire, à la mort inévitable qu’il eût trouvée, s’il fût demeuré plus long-temps dans le cachot de Marguerite. Néanmoins comme, d’une part, en se décidant à continuer de vivre dans la compagnie de Méphistophélès, le docteur Faust consomme sa perdition; et que, de l’autre, après avoir inutilement attendu pendant quarante années la seconde partie de l’ouvrage, le public commençait à en désespérer absolument, nous allions effacer ce titre; quand, tout d’un coup, la publication de cette seconde partie nous fût annoncée par l’auteur lui-même: l’effacer malgré cela, c’eût été reculer devant l’espèce d’engagement qu’un tel titre nous faisait prendre, et que nous aimions à contracter, de donner, un jour, un pendant au présent volume; nous l’avons donc laissé subsister. Voici un extrait de la lettre que M. de Goethe nous fit l’honneur de nous adresser à ce sujet, le 4 avril 1827. Ayant, à cette époque, ouï dire qu’il se proposait de publier incessamment une scène, jusque-là inédite, de Faust, nous l’avions prié d’avoir la bonté de nous la communiquer, afin que nous pussions en joindre la traduction à celle du reste de l’ouvrage: «Dans ce moment,» nous répondit-il, «il ne sera rien ajouté à la première partie de Faust, que vous avez eu’ l’obligeance de traduire; «elle restera absolument telle qu’elle est. Le nouveau drame que j’ai annoncé, sous le titre d’Hélène, est un intermède appartenant à la seconde partie; et cette seconde partie est complètement différente de la première, soit pour le plan, soit pour l’exécution, soit enfin pour le lieu de la scène, qui est placé dans des régions plus élevées. Elle n’est point encore terminée; et c’est comme échantillon seulement, que je publie l’intermède d’Hélène, lequel doit y entrer plus tard. La presque totalité de cet intermède est écrite en vers ïambiques, et autres vers employés par les anciens, dont il n’y a pas trace dans la première partie de Faust. Vous vous convaincrez vous-même, quand vous le lirez, qu’il ne peut en aucune façon se rattacher à la première partie, et que M. Motte nuirait au succès de sa publication, s’il voulait essayer de l’y joindre. Mais si, après l’avoir lu, vous le trouvez assez de votre goût, pour avoir envie de le traduire; s’il inspire, en outre, quelque artiste, qui se sente le talent comme le désir d’en crayonner les diverses situations; et si, enfin, de son côté, M. Motte ne répugne pas à publier ce nouvel ouvrage: je vous garantis qu’il pourra se suffire à lui-même. Car, ainsi que je l’ai déjà dit, et que vous le verrez bientôt par vos yeux, il forme un tout complet et a une étendue convenable, etc.»

Advertisements

One thought on “New ebook available @Project Gutenberg: Faust, Tragedie by Johann Wolfgang von Goethe, Albert Stapfer (Translator), Eugène Delacroix (Illustrator)

Leave a Reply

Please log in using one of these methods to post your comment:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s