New ebooks available @Project Gutenberg: The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, all 6 volumes by François René Chateaubriand, Alexander Teixeira de Mattos (Translator)


The complete Memoirs of Chateaubriand (all 6 volumes) are already available at Project Gutenberg:

Volume 1 of 6

Free download available at Project Gutenberg.

Review at The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 1 of 6

Volume 2 of 6

Free download available at Project Gutenberg.

Review at The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 2 of 6

Volume 3 of 6

Free download available at Project Gutenberg.

Review at The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 3 of 6

Volume 4 of 6

Free download available at Project Gutenberg.

Review at The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 4 of 6

Volume 5 of 6

Free download available at Project Gutenberg.

Review at The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 5 of 6

Volume 6 of 6

Free download available at Project Gutenberg.

Review at The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 6 of 6

 

Advertisements

New ebook available @Project Gutenberg: The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 1 of 6 by François René Chateaubriand, Alexander Teixeira de Mattos (Translator)


The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 1 of 6The memoirs of François René, vicomte de Chateaubriand, sometime ambassador to England, Volume 1 of 6 by François René Chateaubriand
My rating: 5 of 5 stars

Title: The Memoirs of François René Vicomte de Chateaubriand sometime Ambassador to England, Volume 1 (of 6)
Mémoires d’outre-tombe, volume 1

Author: François René Chateaubriand
Alexander Teixeira de Mattos

Release Date: May 18, 2017 [EBook #54743]

Language: English

Produced by Laura N.R. & Marc D’Hooghe at Free Literature (online soon in an extended version, also linking to free sources for education worldwide … MOOC’s, educational materials,…) Images generously made available by the Hathi Trust.

Free download available at Project Gutenberg.

Images generously available at HathiTrust

Page xxiii:
When death lowers the curtain between me and the world, it shall be found that my drama was divided into three acts.

From my early youth until 1800, I was a soldier and a traveller; from 1800 to 1811, under the Consulate and the Empire, my life was given to literature; from the Restoration to the present day, it has been devoted to politics.

Page 159:
No event, however wretched or hateful in itself, should be treated lightly when its circumstances are serious, or when it marks an epoch: what should have been seen in the capture of the Bastille (and what was not then seen) was, not the violent act of the emancipation of a people, but the emancipation itself which resulted from that act.

New ebook available @Project Gutenberg: La 628-E8 by Octave Mirbeau


La 628-E8La 628-E8 by Octave Mirbeau
My rating: 5 of 5 stars

Title: La 628-E8
Avec le chapitre intégral “Balzac”

Author: Octave Mirbeau

Release Date: April 10, 2017 [EBook #54528]

Language: French

Produced by Laura N.R. and Marc D’Hooghe at Free Literature (back online soon in an extended version, also linking to free sources for education worldwide … MOOC’s, educational materials,…) (Images generously made available by the Internet Archive.)

Free download available at Project Gutenberg.

I made the proofing of this book for Free Literature and it will be published by Project Gutenberg.

Images generously made available by InternetArchive.

Its seems this was one of the favorites books of Samuel Beckett.

À qui dédier le récit de ce voyage, sinon à vous, cher Monsieur Charron, qui avez combiné, construit, animé, d’une vie merveilleuse, la merveilleuse automobile où je l’accomplis, sans fatigue et sans accrocs?

Cet hommage, je vous le dois, car je vous dois des joies multiples, des impressions neuves, tout un ordre de connaissances précieuses que les livres ne donnent pas, et des mois, des mois entiers de liberté totale, loin de mes petites affaires, de mes gros soucis, et loin de moi-même, au milieu de pays nouveaux ou mal connus, parmi des êtres si divers dont j’ai mieux compris, pour les avoir approchés de plus près, la force énorme et lente qui, malgré les discordes locales, malgré la résistance des intérêts, des appétits et des privilèges, et malgré eux-mêmes, les pousse invinciblement vers la grande unité humaine.

New ebook available @Project Gutenberg: De l’amour by Charles Baudelaire, Félix François Gautier (Editor)


De l'amourDe l’amour by Charles Baudelaire
My rating: 3.5 of 5 stars

Title: De l’amour

Author: Charles Baudelaire
Félix-François Gautier

Release Date: March 29, 2017 [EBook #54456]

Language: French

Produced by Laura N.R and Marc D’Hooghe at Free Literature (back online soon in an extended version, also linking to free sources for education worldwide … MOOC’s, educational materials,…) (Images generously made available by Gallica, bibliothèque nationale de France.)

Free download available at Project Gutenberg.

I made the proofing this book for Free Literature and it will be published by Project Gutenberg.

Images generously made available by BnF-Gallica.

CONTENTS:

FAC-SIMILE D’UNE PAGE DU CARNET DE BAUDELAIRE

LA VIE AMOUREUSE DE BAUDELAIRE

FAC-SIMILE D’UNE PAGE DU CARNET DE BAUDELAIRE

DE L’AMOUR

FAC-SIMILE D’UNE PAGE DU CARNET DE BAUDELAIRE

LETTRES DE BAUDELAIRE

New ebook available @Project Gutenberg: Journal de Eugène Delacroix: Tome 2. 1850-1854 by Eugène Delacroix


Journal de Eugène Delacroix: Tome 2. 1850-1854Journal de Eugène Delacroix: Tome 2. 1850-1854 by Eugène Delacroix
My rating: 5 of 5 stars

Title: Journal de Eugène Delacroix, Volume 2

Author: Eugène Delacroix

Release Date: March 25, 2017 [EBook #54421]

Language: French

Produced by Laura N.R. and Marc D’Hooghe at Free Literature (back online soon in an extended version, also linking to free sources for education worldwide … MOOC’s, educational materials,…) (Images generously made available by the Internet Archive.)

Free download available at Project Gutenberg.

I made the proofing this book for Free Literature and it will be published by Project Gutenberg.

Images generously made available by Internet Archive.

Page 47:
De Liszt sur Chopin.

« Quelque regretté qu’il soit et par tous les artistes et par tous ceux qui l’ont connu, il nous est permis de douter que le moment soit déjà venu où, apprécié à sa juste valeur, celui dont la perte nous
est si particulièrement sensible, occupera le haut rang que lui réserve probablement l’avenir. »

Page 88:
Les peintres qui ne sont pas coloristes font de l’enluminure et non de la peinture. La peinture proprement dite, à moins qu’on ne veuille faire un camaïeu, comporte l’idée de la couleur comme une des bases nécessaires, aussi bien que le clair-obscur, et la proportion et la perspective. La proportion s’applique à la sculpture comme à la peinture. La perspective détermine le contour; le clair-obscur donne la saillie par la disposition des ombres et des clairs mis en relation avec le fond; la couleur donne l’apparence de la vie, etc.

Page 397:
Les paysages du Titien, de Rembrandt, du Poussin, sont en général en harmonie avec leurs figures. Chez Rembrandt même—-et ceci est la perfection—-le fond et les figures ne font qu’un. L’intérêt est partout: vous ne divisez rien, comme dans une belle vue que vous offre la nature et où tout concourt à vous enchanter. Chez Watteau, les arbres sont de pratique: ce sont toujours les mêmes, et des arbres qui rappellent les décorations de théâtre plus que ceux des forêts. Un tableau de Watteau mis à côté d’un Ruysdael ou d’un Ostade perd beaucoup. Le factice saute aux yeux. Vous vous lassez vite de
la convention qu’ils présentent et vous ne pouvez vous détacher des Flamands.

New ebook available @Project Gutenberg: Journal de Eugène Delacroix: Tome 1. 1823-1850 by Eugène Delacroix


Journal de Eugène Delacroix: Tome 1. 1823-1850Journal de Eugène Delacroix: Tome 1. 1823-1850 by Eugène Delacroix
My rating: 5 of 5 stars

Title: Journal de Eugène Delacroix, Tome 1 (de 3)

Author: Eugène Delacroix

Release Date: January 19, 2017 [EBook #54020]

Language: French

Produced by Laura N.R. and Marc D’Hooghe at Free Literature (back online soon in an extended version, also linking to free sources for education worldwide … MOOC’s, educational materials,…) (Images generously made available by the Internet Archive.)

Free download available at Project Gutenberg.

I made the proofing this book for Free Literature and it is published by Project Gutenberg.

Images generously made available by Internet Archive.

Page 123:

Toutes les fois que je revois les gravures du Faust[70], je me sens saisi de l’envie de faire une toute nouvelle peinture, qui consisterait à calquer pour ainsi dire la nature; on rendrait intéressantes
par l’extrême variété des raccourcis, les poses les plus simples; on pourrait, ainsi, pour de petits tableaux, dessiner le sujet et l’ébaucher vaguement sur la toile, puis copier la pose juste du modèle.
Il faut chercher cela dans ce qui me reste à faire de mon tableau.

Page 142:

—-La première et la plus importante chose en peinture, ce sont les contours. Le reste serait-il extrêmement négligé que, s’ils y sont, la peinture est ferme et terminée. J’ai plus qu’un autre besoin de m’observer à ce sujet: y songer continuellement et commencer toujours par là.

Page 204:

La Femme au bain: pour les chairs, teinte locale plate; pour les clairs, de rouge de Venise et blanc, dans laquelle, suivant l’endroit des clairs, jaune de Naples et blanc, De jaune de Naples, blanc et noir pêche, de blanc et noir pêche. Les ombres préparées avec tons de reflets orangés les plus chauds et des tons gris d’ombre par places, tels que blanc, jaune Naples et terre d’ombre, etc.

Pages 340-341:

[Footnote 390: Le nom de George Sand revient assez souvent dans le cours du Journal; les relations entre elle et Delacroix furent assez suivies pour qu’il paraisse intéressant de rappeler ici le jugement qu’elle portait sur Delacroix dans une lettre au critique Th. Silvestre: « Il y a vingt ans
« que je suis liée avec lui, et par conséquent heureuse de pouvoir dire
« qu’on doit le louer sans réserve, parce que rien dans la vie de l’homme
« n’est au-dessous de la mission si largement remplie du maître; et je
« n’ai probablement rien à vous apprendre sur la constante noblesse de
« son caractère et l’honorable fidélité de ses amitiés. Il jouit également
« des diverses faces du Beau par les côtés multiples de son intelligence.
« Delacroix, vous pouvez l’affirmer, est un artiste complet. Il goûte, il
« comprend la musique d’une manière si supérieure, qu’il eût été probablement
« un grand musicien, s’il n’eût pas choisi d’être un grand
« peintre. Il n’est pas moins bon juge en littérature, et peu d’esprits sont
« aussi ornés et aussi nets que le sien. Si son bras et sa vue venaient à se
« fatiguer, il pourrait encore dicter, dans une très belle forme, des pages
« qui manquent à l’histoire de l’art, et qui resteraient comme des
« archives à consulter pour tous les artistes de l’avenir.
» (Th. Silvestre, Les artistes vivants.)

Page 342:

[Footnote 391: Tous les artistes connaissent les études que Baudelaire écrivit à différentes reprises sur Delacroix. Parmi ceux qui ont parlé du maître, nul mieux que Baudelaire n’était préparé à le faire, grâce à l’intuition pénétrante de son esprit critique, à son admirable sens de la modernité, surtout à cette universelle compréhension artistique, qui le rendait apte à juger toutes manifestations originales et nouvelles de Beauté. Le Salon de 1845, l’Exposition de 1846, l’Exposition universelle de 1855, lui furent autant d’occasions d’expliquer au public le génie de Delacroix. Mais ce fut surtout le Salon de 1859 qui lui inspira d’éloquentes pages sur le grand peintre. Ce Salon fut pour Delacroix, suivant l’expression de M. Burty, un véritable Waterloo, et Baudelaire lutta d’autant plus ardemment pour proclamer le génie de l’artiste que celui-ci était plus contesté. Aussi Delacroix lui écrivit-il à la suite de son article: « Comment vous remercier dignement pour cette nouvelle preuve de votre
amitié? Vous venez à mon secours au moment où je me vois houspillé et vilipendé par un assez bon nombre de critiques sérieux ou soi-disant tels… Ayant eu le bonheur de vous plaire, je me console de leurs réprimandes. Vous me traitez comme on ne traite que les grands morts; vous me faites rougir tout en me plaisant beaucoup: nous sommes faits comme cela. » (Corresp., t. II, p. 218.) Après la mort du maître, Baudelaire fit paraître une étude intitulée: L’œuvre et la vie d’Eugène Delacroix, dans laquelle il réunit ses souvenirs personnels et les présenta au public sous cette forme originale et séduisante dont il avait le secret.]

New ebook available @Project Gutenberg: Vie de Henri Brulard, Tome 2 by Stendhal


Oeuvres completes de Stendhal: Vie de Henri Brulard, Tome 2Oeuvres completes de Stendhal: Vie de Henri Brulard, Tome 2 by Stendhal
My rating: 5 of 5 stars

Title: Vie de Henri Brulard, Tome 2 (of 2)

Author: Stendhal

Release Date: December 21, 2016 [EBook #53779]

Language: French

Produced by Laura N.R. and Marc D’Hooghe at Free Literature (back online soon in an extended version, also linking to free sources for education worldwide … MOOC’s, educational materials,…) Images generously made available by Gallica (Bibliothèque nationale de France.)

Free download available at Project Gutenberg.

I made the proofreading of this book for Free Literature and it will be published by Project Gutenberg.

Original files are provided by Internet Archive.

Page 39:

Je fais de grandes découvertes sur mon compte en écrivant ces Mémoires. La difficulté n’est plus de trouver et de dire la vérité, mais de trouver qui la lise. Peut-être le plaisir des découvertes et des jugements ou appréciations qui les suivent me déterminera-t-il à continuer; l’idée d’être lu s’évanouit de plus en plus. Me voici à la page 501, et je ne suis pas encore sorti de Grenoble!

Page 124:

Je crois que l’affectation, qu’on appelle bien écrire en 1825-1836, sera bien ridicule vers 1860, dès que
la France, délivrée des révolutions politiques tous les quinze ans, aura le temps de penser aux jouissances de l’esprit.

Page 125:

Le gouvernement fort et violent de Napoléon (dont j’aimai tant la personne) n’a duré que quinze ans, 1800-1815. Le gouvernement à faire vomir de ces Bourbons imbéciles (voir la chanson de Béranger) a duré quinze ans aussi, de 1815 à 1830. Combien durera un troisième? Aura-t-il plus…

Page 134:

Cet amour pour Shakespeare, l’Arioste, et la Nouvelle-Héloïse au second rang, qui étaient les
maîtres de mon coeur littéraire à mon arrivée à Paris à la fin de 1799, me préserva du mauvais goût (Delille, moins la gentillesse) qui régnait dans les salons Daru et Cardon, et qui était d’autant plus dangereux pour moi, d’autant plus contagieux, que le comte Daru était un auteur produisant actuellement et que sous d’autres rapports tout le monde admirait et que j’admirais moi-même.